September 19, 2014

IRINA X SIMONS


La mannequin et chanteuse Irina Lazareanu dévoilait au début du mois une collection exclusive pour la Maison Simons, intitulée Irina's Closet, qui comme son nom le dit, est inspirée de sa garde-robe. La célèbre montréalaise d'origine roumaine a un style qui mixe rock n'roll et masculin, et les pièces offertes dans la collection reflète bien son look : veste à franges, skinny aspect cuir, pantalon en laine, veston double boutonnage, pantalon smoking à bretelles.. le tout entre 20$ et 125$, donc très abordable. 

Pour célébrer le lancement, Irina sera au Simons du centre-ville demain le 20 septembre à 14h, pour offrir une prestation musicale avec son groupe. Découvrez ses nouvelles chansons en même temps que sa nouvelle collection. À ne pas manquer !





 

September 18, 2014

MY #WINNERSFABFIND









Haut: Saturday Kate Spade // Jupe: Red Valentino // Sac: MMS Design Studio // Shoes: Filipe Sousa
All clothes and accessories from Winners.

Si vous êtes des adeptes de la boutique à rabais Winners, vous savez que pour y magasiner, il faut être armé d'un sens de recherche aiguisé et efficace, et c'est alors qu'on y fait des trouvailles mode fantastiques. C'est donc en mission que je me suis rendue chez Winners au centre-ville pour y trouver un look de la tête aux pieds, un défi lancé en collabo avec Winners et Refinery29. 

Première section que je visite: les designers. Parce que si vous ne le saviez pas, Winners tiens maintenant des vêtements et accessoires de designers internationaux à une fraction du prix original. Première trouvaille : un haut marine en tissu style néoprène de la marque Saturday Kate Spade. Une coupe plus minimaliste et rigide que j'agence avec ma trouvaille numéro deux, une jupe noire avec plissé d'un côté par Red Valentino. Ça fait un joli contraste ! Côté accessoires, je tombe sur ces chaussures à lacets léopard de la marque Filipe Sousa, il ne reste qu'une paire et c'est ma taille. PARFAIT. Et pour terminer, un sac noir à chaîne de MMS Design Studio, chic et rock à la fois. Et voilà, mon look est complété ! 

Que pensez-vous des mes #WinnersFabFind ?

--

If you are a fan of discount store Winners, you know that to shop there, you need sharp and efficient fashion-hunting skills, and then you will stumble upon great fashion finds. So it is with a mission that I went to shop at Winners downtown to find a head-to-toe look, a challenge in collaboration with Winners and Refinery29. 

First section I head over to: the designers. Because if you didn't know, Winners now has clothing and accessories from international designers at a fraction of the original price. First find: a navy top in neoprene fabric from brand Saturday Kate Spade. A minimalist and more rigid shape that I pair with find number two, a black skirt with pleats on one side from Red Valentino. It makes a nice contrast ! For the accessories, I grab this pair of lace-up leopard shoes from Filipe Sousa, there is only one pair left and it's my size. PERFECT. To finish off the outfit, a black chain bag from MMS Design Studio, chic and rock at once. And there you go, the look is complete !

What do you think of my #WinnersFabFind ?

Photos par Gabrielle Lacasse.

**Billet sponsorisé/Sponsored post.
   

September 17, 2014

À LIRE: LA GÉNÉRATION Y ET LE LUXE


Dernièrement, j'ai lu avec intérêt le livre La génération Y et le luxe, de Grégory Casper et Darkplanneur, une étude sur la génération des 18-35 ans et comment elle consomme les produits de luxe dans la société d'aujourd'hui. Divisé en trois chapitres, les deux auteurs décortiquent ce qu'est la génération Y, comment elle voit et s'approprie le luxe et comment les grandes entreprises les ciblent. On y retrouve des tableaux explicatifs, des études de cas par des jeunes de cette génération ainsi que des outils pour les entreprises pour cibler ce consommateur. Voici un petit résumé de ce que vous y trouverez et que j'ai trouvé très intéressant :

Dans le chapitre 1, on découvre qui est ce jeune et comment il s'adapte à la société d'aujourd'hui et sa situation économique : vu le peu de débouché sur le marché du travail, il devient un entrepreneur et fait son propre chemin; il est hyper-connecté et partage tout sur les réseaux, se créant ainsi un véritable monde social et fonctionnant par la force du collectif. En même temps, il développe son personal branding et l'utilise à des fins professionnelles. 

Dans le chapitre 2, on voit comment le Y consomme et connait le luxe : il s'assume totalement dans le luxe, car il le voit comme une récompense pour son dur travail; il connait les grandes marques et leur code; il l'utilise pour renforcer son brand personnel car il veut la singularité. Mais le luxe doit justifier sa valeur pour que le Y s'y intéresse, et même pouvoir être passé de génération en génération. 

Finalement, le chapitre 3 est dédié aux entreprises, à comment celles-ci devraient séduire les Y pour les attirer vers leurs marques. On y voit plusieurs tendances marketing qui fonctionnent pour cette génération comme : le crowdsourcing, qui demande aux consommateurs de partager leur vision et inspiration pour la marque via les réseaux sociaux; les campagnes mode à caractère humoristique, car les Y aiment les vidéos drôles et les partager; la force du code d'une marque, qui rend le produit désirable, comme la semelle rouge Louboutin; ou encore l'association d'une marque avec une blogueuse reconnue.

Bref, j'ai trouvé ce livre fort intéressant, il est un portrait très réaliste de ce qui se passe au niveau consommation chez les jeunes d'aujourd'hui, dont je fait partie. Mais principalement, je dirais que ce livre est très utile pour les compagnies qui veulent atteindre les Y. Il y a une tonne d'outils pour les comprendre et les cibler sur le plan marketing, et le tout est très bien expliqué et recherché. 

Disponible en ligne sur amazon.com.
   

September 16, 2014

CUT IT OUT : LES PRODUITS


Voici quelques-uns des produits utilisés pour mon look beauté de Cut It Out :


Cet automne, Make Up For Ever lance sa gamme de fards à paupières Artist Shadow, qui comprend 210 teintes pigmentées, le plus de teintes jamais faits chez une marque beauté. Les fards se mélangent super bien, les couleurs sont vives, les métalliques rayonnent et les finis sont multiple. De plus, il est possible d'utiliser de l'eau pour rendre le fard plus texturé. Disponible chez Sephora, où vous pouvez créer votre propre palette. 

Lorsque j'ai testé pour la première fois le nouveau fluide perfecteur Miracle Air de Teint de Lancôme, je trouvais sa texture beaucoup trop liquide. Mais une fois appliqué dans le visage, c'est là que le miracle se produit. Le teint devient plus uniforme, soyeux, les rougeurs disparaissent. Aucune sensation de porter du fond de teint, il est léger et la peau respire.

Côté cache-cernes, j'ai craqué pour le nouveau tube The De-Puffer de CoverGirl & Olay. Mini-format qui se glisse super bien dans son sac, il s'applique doucement sous l'oeil avec l'embout métallique et camoufle bien les cernes de façon naturelle. 

Depuis plusieurs saisons, la tendance est aux sourcils plus fournis (merci entre autre à Cara et ses sourcils parfaits!) et c'est là que la Boite À Sourcils de Lise Watier entre en jeu. Deux teintes de poudres pour remplir ses sourcils et leur donner une forme parfaite à l'aide du pinceau, une pince pour enlever les poils superflus. Un must !

Les rouges à lèvres ColorSensational de Maybelline et moi, c'est une belle histoire d'amour beauté. J'ai mes teintes vives pour l'été, mes teintes foncées pour l'automne. Une de mes préférées pour la saison est la teinte Blissful Berry, un rose framboise riche qui dure longtemps et qui se porte autant le jour que le soir.
   

September 15, 2014

CUT IT OUT








Veste de cuir: Rudsak // Chemise en jeans: Forever 21 // Haut noir et blanc: Zara
Leggings: JaxnJoe // Chaussures: Aldo

C'est lors de la première édition de Ndustri il y a une semaine que j'ai découvert la griffe de Québec nommée JaxnJoe par Gabrielle Desgagné. Depuis les débuts de sa ligne pour femme, Gabrielle joue entre autre avec le legging en cuir, à lequel elle fait des découpes, y mélange les couleurs et les finis. Dans sa nouvelle collection automnale, on y trouve un modèle avec empiècement argenté vraiment trop cool, mais pour moi, le modèle parfait était celui-ci, tout en noir bien sûr ! ;)

Photos par Gabrielle Lacasse



 
 

September 11, 2014

ALTUZARRA FOR TARGET


C'est ce dimanche le 14 septembre dès 8h du matin que la collection du designer Joseph Altuzarra pour la chaîne Target arrive en magasin et sur net-a-porter.com (certaines pièces exclusivement sur le site web) ! Après une collection ultra colorée par Peter Pilotto au printemps, Altuzarra pour Target nous offre une palette beaucoup plus sombre et riche, parfaite pour l'automne. Imprimé serpent, broderie dorée, fausse fourrure, velours rouge... des tissus et des détails luxueux sur des coupes sexy et sophistiquées. La collection abordable offre des accessoires et vêtements dont les prix se situent entre 29,99$ et 89,99$. Que pensez-vous de cette collabo ?

This Sunday September 14th at 8 am, the collection designed by Joseph Altuzarra for Target drops in stores and on net-a-porter.com (some styles exclusively on the website) ! After a very colourful collection by Peter Pilotto in the spring, Altuzarra for Target offers a much darker and richer palette, perfect for fall. Snakeskin print, gold embroidery, faux fur, red velvet... luxurious fabrics and details on sexy and sophisticated styles. The affordable collection offers accessories and clothing priced between $29.99 and $89.99. What do you think of this collaboration?

Ma wish-list Altuzarra pour Target :
  

September 10, 2014

STREET STYLE: NDUSTRI

Voici deux looks croisés samedi soir lors de la première édition de Ndustri, un événement de mode urbaine qui se déroulait au théâtre L'Impérial.


Catherine Simard, styliste pour JaxnJoe.
     

September 9, 2014

UNTTLD POUR ÉDITIONS DE ROBES


Simon Bélanger et José Manuel St-Jacques, le duo derrière la fantastique griffe montréalaise UNTTLD, lance aujourd'hui une collection 13 robes pour la boutique Éditions de Robes, située dans le Mile-End au 178 St-Viateur Ouest.

L'association entre les créateurs et Julie Pesant, la propriétaire de la boutique, était tout à fait naturelle. "Je les ai tout de suite aimés, dès le premier jour de notre rencontre," explique Julie Pesant. "Ils sont à la fois extrêmement talentueux et rebelles. J’aime leur esthétique, leur vision de la femme et du style. On se rejoint sur de nombreux points – même si je suis incontestablement plus sage qu’eux côté style - et en même temps ils m’intriguent. Je rêvais depuis longtemps de collaborer avec de jeunes créateurs, ça ne pouvait être qu’eux." 

Le résultat: 4 robes qui se portent du travail à l'apéro, 2 robes cocktail et 7 robes de soirée, déclinées dans une palette de noir, bourgogne, blush et marine. Les robes sont élégantes, un brin vintage, un brin edgy, avec des volumes et des lignes structurées inspirés du grand Cristobal Balenciaga. Une collection qui plaira aux femmes sophistiquées et modernes. De 295$ à 795$.



(photos: Mathieu Fortin chez l'Éloi)

À découvrir dès aujourd'hui chez Éditions de Robes.