March 10, 2016

CHAPEAUX D'ICI : GAVOHA

(photo Instagram @gavohaproject)

Pour faire suite à mon billet d'inspiration sur les chapeaux (voir Hats on) plus tôt cette semaine, je vous présente la première de deux nouvelles marques montréalaises qui veulent habiller votre tête cette saison : Gavoha.

Fondé à l'automne 2015, Gavoha est le fruit d'une collaboration entre Maxime Abissidan et Emanuel Cohen, deux amis d'enfance travaillant dans des domaines créatifs: le premier étant styliste et coiffeur, le deuxième, directeur de création du studio de design graphique 26 Lettres. Les deux hommes, passionnés du détail, d'objets et d'accessoires de qualité, ont décidé de ré-explorer les méthode de chapellerie traditionnelle pour créer un produit d'inspiration classique avec une approche moderne et minimale. "Notre intention vise à développer une marque “premium” avec un caractère jeune – d’éviter le côté classique intimidant ou vieillot, tout en respectant des standards de fabrication élevés et rigoureux. Nous nous inspirons beaucoup de formes classiques, mais nous visons toujours à les ré-interpréter, à les moderniser et à casser les codes." m'expliquent les designers.

Que signifie Gavoha ? "Le chapeau étant l’élément vestimentaire porté en “haut”, ou le plus “haut”, nous sommes retournés à nos origines et avons tout simplement traduit le mot “haut” de l’hébreu. Donc “Gavoha” veut tout simplement dire “haut”. Parallèlement, si on remonte dans l’histoire du couvre-chef, il était à une certaine époque un symbole de rangs et d’élévation, ce qui vient appuyer l’idée de la hauteur."


Tous les chapeaux sont fabriqués au Canada, dans un atelier de chapellerie traditionnelle établi depuis 1895. Chaque modèle est fait à la main à partir de feutre de lapin de qualité supérieure. La première collection propose trois modèles unisexes, le Trooper, le Bréchet et le Bombé, dans plusieurs couleurs dont les prix varient entre 330$ et 350$. À qui s'adresse Gavoha ? "Le chapeau est un élément de style qui fait ressortir la personnalité de quelqu’un selon nous – il n'y a donc pas d’homme ou de femme type pour nous. Nous pensons que chaque personne, selon son style, va porter le chapeau différemment et projeter quelque chose de différent à chaque fois. Il y a une relation entre un chapeau et celui ou celle qui le porte, l’un accompagne l’autre, dans les deux sens!"

La boutique en ligne de Gavoha devrait être lancée d'ici la fin avril, mais entre temps, les chapeaux peuvent être achetés en contactant studio@gavoha.com. 

(photo Gaëlle Leroyer)
       

2 comments:

Tiphaine said...

Ces chapeaux sont magnifiques !!!

sandra said...

Des chapeaux qui commencent à 330$? Il faut donc être bien riche pour se "chapeauter" de nos jours ...