January 25, 2016

À L'ATELIER DE: LLY ATELIER



Depuis 2009, la designer montréalaise Agathe Bodineau crée des bijoux originaux aux looks bruts et minimalistes sous la griffe LaLaYeah, maintenant renommée LLY Atelier. J'ai découvert son travail il y a 5 ans environ, alors qu'elle confectionnait des colliers en cuir perforé et à partir de mèches de cheveux. Son esthétique a beaucoup évolué depuis, se tournant maintenant vers des formes minérales, mixant des matières comme l'argent oxydé, le marbre poli et les cristaux. Chaque pièce est faite à la main dans son atelier rue Jean-Talon. Je suis passée voir Agathe un après-midi, pour y découvrir son espace de travail et jaser de ses inspirations et son parcours. Petit Q & R à lire tout de suite après mes photos.










Q: Où as-tu appris la joaillerie ? R: Je suis joaillière autodidacte. J'ai étudié les arts visuels, ce qui a grandement influencé ma façon de travailler la matière. J'applique beaucoup de techniques expérimentales à ma pratique, ce qui fonctionne bien pour moi et me permet beaucoup de liberté. J'aime explorer différentes façons d'arriver du point A au point B et c'est de cette façon que j'ai appris à travailler le métal, peu à peu, par essai-erreur et par expérimentation. Maintenant je me sens vraiment à l'aise avec le travail des métaux précieux, et je me concentre de plus en plus vers cette direction.

Q: D’où vient ta passion pour les bijoux ? R: Je dois avouer que je ne suis pas une grande porteuse de bijoux! Je préfère souvent une seule pièce de caractère plutôt que plusieurs. Je pense que j'avais avant tout une passion pour les objets avant de me spécialiser en joaillerie. Je vois chacun des bijoux comme un exercise de composition plus ou moins. Le fait qu'il est porté sur le corps ajoute un intérêt supplémentaire, on doit penser au poids, à l'équilibre, au mélange des matières, ce sont des mini-sculptures pour le corps. 

Q: Que signifie le nom LLY Atelier ? R: La ligne, anciennement LaLaYeah, a beaucoup évolué dans les dernières années. Le travail a changé et s’est fait connaître à l’extérieur du Québec. Je voulais une référence à l’origine francophone de la ligne. Aussi, mon travail a progressé de façon plus expérimentale, plus complète.  C’est un travail d’atelier, où j’ai les mains sales et où la confection se passe à l'intérieur du studio. Je voulais ajouter cette référence, tout en gardant un lien avec le nom précédent, donc j’ai gardé les initiales. 

Q: Qu’est-ce qui inspire tes créations ? R: Je suis très inspirée par les matières et le monde minéral. Les structures, textures des pierres, roches brutes ou cristaux sont souvent un point de départ pour la création des pièces. Je cherche aussi à explorer non seulement le joli, le brillant, mais aussi le brut et les matières moins nobles, la beauté des choses ordinaires, imparfaites. Je pars souvent à partir d'un objet existant, que je moule et re-sculpte pour obtenir la bonne forme. Je suis aussi inspirée par l'art visuel, l'architecture, les sciences naturelles, le design dans toutes autres disciplines.

Q: Quelle étape préfères-tu dans la création d’un bijou ? R: Définitivement la conception. L'exploration de l'idée et la préparation de la pièce est pour moi l'étape la plus intéressante. Porter un concept jusqu'au bout et le mettre en image est aussi une étape que j'adore. Créer un univers pour présenter le travail est la touche finale que j'aime vraiment explorer. 

Q: Ta nouvelle collection s’appelle A Contrario, pourquoi ? R: A Contrario signifie dans le cas contraire, par opposition. La collection explore les contrastes, dans la matière et dans la forme. C'est une rencontre entre des surfaces très minimales, très léchées, et d'autres imparfaites, sombres et texturées. Les matières comme le marbre poli et l'acrylique translucide sont juxtaposées avec l'argent oxydé ou l'étain texturé. J'ai voulu explorer à la fois ma fascination de toujours pour le design minimaliste et pour les formes brutes.

Magasinez la collection A Contrario sur llyatelier.com !
 

2 comments:

Tiphaine Crokistic said...

C'est tellement beau !!

Michelle Knight said...

Merci de nous avoir fait découvrir cette artiste! Toujours impressionnant les autodidactes.