August 26, 2013

Heaven scent: Downtown by Calvin Klein


Calvin Klein lance ce mois-ci un nouveau parfum pour la femme moderne et urbaine et a fait appel à l'actrice Rooney Mara pour sa campagne d'affichage. La publicité pour Downtown, tournée en noir et blanc à New York avec la musique des Yeah Yeah Yeahs en fond, nous montre les multiples facettes de la vie d'une jeune actrice, authentique et assurée. Rooney Mara, avec son look non-conventionnel et coolitude urbaine, est un choix parfait d'après moi pour représenter ce parfum aux notes fleuries et boisées. Avec du citron italien, de la bergamote et du néroli tunisien en tête, du poivre rose, des feuilles de violettes et des pétales de gardenia au coeur, et finalement du cèdre texan, du vétiver et du musc comme fond, la fragrance est sophistiquée et sensuelle, cool et jeune. Sur ma peau, avec le temps, le côté boisé de Downtown est ressorti plus fortement, inattendu, mais j'aime bien.

Disponible chez Sephora, La Baie et dans les pharmacies Jean Coutu et Pharmaprix.

Calvin Klein is launching this month a new perfume for the modern and urban woman, and selected actress Rooney Mara for its campaign. The publicity for Downtown, shot in black and white in New York with the Yeah Yeah Yeahs playing in the background, takes us through the daily life of a young actress, authentic and self-assured. Rooney Mara, with her unconventional look and downtown coolness, is a perfect choice in my opinion to represent this woody-floral perfume. Opening with italian lemon, bergamot and tunisian neroli, followed by pink pepper, violet leaves and gardenia petals at the heart, and ending with notes of texan cedar, vetiver and musc, the perfume is sophisticated and sensual, cool and young. On my skin, with time, the woody side of Downtown came out more strongly, unexpected, but very nice.

Available at Sephora, The Bay, Jean Coutu and Pharmaprix.

Mon look Downtown:
T-shirt: All Saints // Jeans: Zara // Chapeau: Rag & Bone // Bottillons: Jeffrey Campbell // Rouge à lèvres: Lasting Finish by Kate de Rimmel #111.
 

No comments: