September 19, 2011

Test beauté: le traitement IPL - session 1

Samedi matin le 10 septembre, je me suis rendue chez Mawaii Esthétique (3133 rue Masson, 514-509-9529) pour y recevoir mon premier traitement IPL des aisselles, soit l'épilation par lumière pulsée. Mais tout d'abord, j'ai rencontré Marie-Pier Godbout, l'esthéticienne derrière Mawaii, pour une petite séance Q&R sur le traitement:

-Quelle est la différence entre la lumière pulsée et le laser ? Ils ne proviennent pas de la même source de luminosité: la lumière pulsée vient de rayons visibles, alors que le laser provient de l'infrarouge. Ils n'ont pas les mêmes caractéristiques: la lumière pulsée est plus confuse, moins unidirectionnelle que le laser, donc couvre une plus grande surface. Résultat: ça prend moins de temps à faire le traitement et c'est moins douloureux.

-Comment ça fonctionne? La machine est programmée d'après le type de peau et de poils du client. On applique l'embout rectangulaire de la machine sur la partie que l'on souhaite traiter, la lumière programmée est diffusée sur la peau et attirée par les pigments de couleur en grande concentration, donc les poils. La lumière se transforme en chaleur au contact des poils et vient coaguler les vaisseaux sanguins qui les nourrissent. Le poil arrête donc d'être produit à petit feu, le processus de croissance est ralenti. Il faut refaire le traitement 7 à 9 semaines plus tard, dans le but d'être permanent. 

-Combien de traitements cela va prendre? Ça peut prendre entre 8 et 12 traitements, cela dépend de la réaction au traitement et de la régularité des rendez-vous, car les premiers traitements synchronisent la pousse du poil, car il est plus pigmenté en début de vie, et c'est lors de cette phase que l'on veut traiter. 

-Comment je me prépare aux traitements? La peau doit être parfaitement rasée avant le traitement, car on veut que la lumière entre dans la peau, et ne reste pas en surface. 

-Que dois-je faire entre les traitements? On peut se raser autant de fois que l'on veut entre les traitements, mais il ne faut pas épiler à la cire ni à la pince. Il est aussi très important d'éviter tout contact avec le soleil, car cela peut résulter en taches brunes (commencer le traitement à l'automne!).

J'ai par la suite répondu à quelques questions sur mon bilan de santé pour savoir si j'étais une bonne candidate (je le suis!). J'ai pris rendez-vous, et tadam, samedi dernier, j'étais étendue chez Mawaii  Esthétique, prête à recevoir mon tout premier traitement. 

Après un petit check-up rasage pour s'assurer que la région des aisselles est parfaite, Marie-Pier a enduit mes aisselles d'un gel pour protéger ma peau. Puis, elle a appliqué l'embout de la machine IPL, peser sur la pédale pour déclencher la lumière, et zap, un premier coup est donné. Je vous avoue que ça surprend la première fois, c'est comme une petite piqûre d'aiguille, qui dure une fraction de seconde. Plus il y a des poils concentrés, plus la sensation est forte. Mais on s'habitue à la sensation. Elle a donc couvert toute la région des aisselles, section par section. Temps total pour la session complète: 5 minutes environ. 

Cela fait donc un peu plus d'une semaine depuis ce traitement, et j'ai déjà remarqué un changement: je me rase moins fréquemment qu'avant car le temps de pousse de mes poils est devenu un peu plus long. Hourra! Mon prochain rendez-vous est à la fin octobre, donc je vous tiendrai au courant des développements!

Pour toutes autres questions, visitez le site de Mawaii Esthétique ou contactez Marie-Pier au 514-509-9529.

Avez-vous déjà essayé le traitement IPL?
  

1 comment:

Anonymous said...

J'ai également fait le grand saut, mais avec le Laser (18ans et +). J'ai choisi de me fiée à Épiderma, mon esthéticienne me le conseillait fortement. Le choix n'a pas vraiment été difficile, les autres cliniques offrant le laser dans ma région demandant des prix trop exorbitant pour l'étudiante que je suis.

Dans l'ensemble, l'IPL et le Laser ce ressemble beaucoup : comme vous l'avez fait remarquer la grande différence ce trouve dans la longueur des ondes utilisés. Biensûr, nous ne sommes pas toutes de bonnes candidates. Il faut un type précis de peau et de poil (Peau peu bronzé et poil très foncé, les blondes et les rousses ne sont donc pas admissible ). J'ajouterais aussi que, le Laser, contrairement à l'IPL, à été sujet à des études et est approuver par divers organisations de santé. Toutefois, dans l'ensemble, la préparation aux traitements (une fois le contract signé) est la même : un plus avec Épiderma, il conseil de bien hydraté et d'exfolié la région traité (pour enlever les peaux mortes qui pouraient réduire la qualité du traitement). Sinon, je note que la régularité des traitements (importante dans les deux cas) ce fais au 6 semaine chez Épiderma -Pas une semaine de moin ou de plus - afin de ciblé la racine du poil (alors complètement formée) et pour les plus sensibles, une crème analgésiante est disponible.

Les traitements durent un peu plus longtemps : 10 à 15 minutes pour les aiselles. Après 2 traitements, ma pilosité devrait être moindre de 50%. Il en faut entre 6-8 dépendant de la réaction pour atteindre un résultat qui varie en 80% et + de perte. En terme d'échéance, cela est donc moins long que l'IPL. Biensur, dans l'ensemble, le domaine de l'épilation aucun traitement ne peu parvenir à obtenir un résultat parfait le 100% n'éxiste pas.

Mon premier traitement est mercredi, je ne peu donc pas vraiment me prononcé sur la douleur ressentie. Mais, pour les résultats - ca en faut la peine. Voilà, je vous laisse sur vos impression !

Laurie B.